Ecole fondamentale libre Saint-Christophe
Boulevard Allende, 16 6140 Fontaine-l'Evêque
Tel / fax : 071/ 52 43 94

Action tous ensemble pour notre école!

Journée sportive

Noël arrive...


Le magasin des fractions
Publié par Melle Adiana
le 05/05/2019 à 15:42

Chandeleur
Publié par Melle Adiana
le 02/02/2019 à 15:39

Animation sur les cinq sens
Publié par Melle Adiana
le 13/01/2019 à 15:51

Vous êtes actuellement sur le site de l'
Ecole Saint-Christophe de
Fontaine-l'Evêque


Accéder au site de l' Ecole
du Congo à Forchies-la-Marche

Règlement d'ordre intérieur

Voir aussi : Règlement des études

REGLEMENT D’ORDRE INTERIEUR 

 

1 Pouvoir Organisateur et établissement

Association sans but lucratif – Pouvoir Organisateur des Ecoles libres fondamentales catholiques de Fontaine-l’Evêque.

Siège social : Place du Préau, 17 à 6140 Fontaine-l’Evêque

Il déclare que ses écoles et implantations appartiennent à l’enseignement confessionnel catholique et s’est engagé, à l’égard de la communauté, à enseigner et à éduquer en se référant à Jésus-Christ et aux valeurs de l’Evangile. Son projet éducatif et pédagogique dit comment celui-ci entend soutenir et mettre en oeuvre le projet global de l’Enseignement catholique.

Ecole libre fondamentale ordinaire : rue Allende, 16 – 6140 FONTAINE-L’EVEQUE  tél./fax : 071/52.43.94

Implantation fondamentale ordinaire : rue Justin Lombard, 34 – 6141 FORCHIES-LA-MARCHE

 

2 Raisons d’être de ce règlement

Pour remplir sa triple mission (former des personnes, former des acteurs économiques et sociaux, former des citoyens), l’école doit organiser, avec ses différents intervenants (parents, enfants, équipe éducative), les conditions de la vie en commun pour que :

  • chacun y trouve un cadre de vie favorable au travail et à l’épanouissement personnel ;
  • chacun puisse faire siennes des lois fondamentales qui règlent les relations entre les personnes et la vie en société ;
  • chacun apprenne à respecter l’autre, dans sa personne, ses biens et ses activités ;
  • l’on puisse apprendre à chacun à développer des projets en groupe ;
  • l’on puisse assurer à tous les mêmes chances de réussite.

En entrant à l’école St Christophe, l’élève et ses parents font partie d’une communauté. Ils s’engagent à adhérer à son projet et ses règlements.

 

3 De l’inscription scolaire

Toute demande d’inscription d’un élève émane des parents ou de la personne légalement responsable. Elle peut également émaner d’une personne qui assure la garde de fait du mineur, pour autant que celle-ci puisse se prévaloir d’un mandat express, d’une des personnes visées ci-dessus ou d’un document administratif officiel établissant à suffisance son droit de garde.

La demande d’inscription est introduite auprès de la direction de l’établissement au plus tard le premier jour ouvrable du mois de septembre. Pour des raisons exceptionnelles et motivées, soumises à l’appréciation du chef d’établissement, l’inscription peut être prise jusqu’au 30 septembre. Au-delà de cette date, seul le Ministre peut accorder une dérogation à l’élève qui,  pour des raisons exceptionnelles et motivées, n’est pas régulièrement inscrit dans un établissement d’enseignement.

Les inscriptions peuvent être clôturées avant le premier jour ouvrable du mois de septembre pour manque de place.

         Avant l’inscription,  l’élève et ses parents ont pu prendre connaissance des documents suivants:

  1. Le projet éducatif et le projet pédagogique du Pouvoir Organisateur ;
  2. Le projet d’établissement ;
  3. Le règlement des études ;
  4. Le règlement d’ordre intérieur.

 

        Par l’inscription de l’élève dans l‘établissement, les parents et l’élève en acceptent les différents projets, le règlement des études et le règlement d’ordre intérieur. Ils en acceptent les droits et les devoirs.

        Nul n’est admis comme élève régulier, s’il ne satisfait  aux conditions fixées par les dispositions légales, décrétales, réglementaires fixées en la matière.

L’élève n’acquiert la qualité d’élève régulièrement inscrit dans l’établissement que lorsque son dossier administratif est complet.

 

4 Des conséquences de l’inscription scolaire

           L’inscription concrétise un contrat entre l’élève, ses parents et l’école. Ce contrat reconnaît à  l’élève et à ses parents des droits mais aussi des obligations.

 

4.1- La présence à l’école

4.1.1- Obligations pour l’élève

L’élève est tenu de participer à tous les cours et activités pédagogiques. Toute dispense éventuelle ne peut être accordée que par le chef d’établissement  ou son délégué après demande dûment justifiée.

 

Sous la conduite et le contrôle du personnel, l’élève tient un journal de classe mentionnant, de façon succincte mais complète, toutes les tâches qui lui sont imposées ainsi que le matériel nécessaire pour les prochains cours.

        Ce journal de classe doit servir de lien entre la famille et l’école par les communications que l’une et l’autre y inscriront.

 4.1.2- Obligations pour les parents

         Les  parents sont responsables de la fréquentation régulièreet assidue de l’établissement. Ils vérifient régulièrement le journal de classe et répondent aux convocations de l’école.

        Par le seul fait de la fréquentation de l’établissement par l’élève, ses parents s’engagent à prendre en charge certains frais scolaires  tels que

  • les frais de voyage pour découvertes pédagogiques et sportives
  •  les achats groupés facultatifs liés à des activités pédagogiques (bricolages Noël, fête des mères, fancy-fair, abonnement à des revues,…)

dans  le respect des dispositions décrétales en la matière.

4.2- Des absences.

4.2.1- Obligations pour l’élève

         Voir règlement des études (point n°1)

4.2.2- Obligations pour les parents

         Toute absence doit être justifiéesoit par un mot daté et signé des parents, soit, pour l’élève en obligation scolaire, par un certificat médical dès que l’absence atteint trois jours consécutifs.

 

Ce justificatif doit être remis à l’école AU PLUS TARD le 4e jour ouvrable qui suit le début de l’absence.

        Les seuls motifs légitimes d’absence sont :

  1. l’indisposition ou la maladie de l’élève ;
  2. le décès d’un parent ou d’un allié  de l’élève jusqu’au 4e degré ;
  3. un cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles appréciées par le chef d’établissement ;        

        Toute absence pour d’autres motifs sera  considérée comme non justifiée.

        La direction est tenue de déclarer IMPERATIVEMENT  au Service de l’Obligation Scolaire tout élève qui compte 9 demi-jours d’absence injustifiée.

        Pour le cours d’éducation physique, le mot d’excuse ou le certificat médical doit être adressé au professeur d’éducation physique.

4.2.3. De l’absence des enseignants :

                Lors d’une absence d’un enseignant due à une maladie, un accident ou une formation, les enfants seront soit répartis dans d’autres classes soit pris en charge par un titulaire du même niveau. Tout enseignant absent moins de 6 jours ouvrables consécutifs ne peut être remplacé par un enseignant intérimaire.

4.3- Des arrivées tardives.

        L’élève  - éventuellement accompagné de la personne responsable – doit se présenter au bureau de la direction ou, en cas d’absence de celle-ci, à  son titulaire de classe  pour expliquer la raison de son retard.

4.4- Reconduction des inscriptions

        L’élève inscrit régulièrement le reste jusqu’à la fin de sa scolarité, sauf :

  1. lorsque l’exclusion de l’élève est prononcée, dans le respect des procédures légales, au plus tard le 5 septembre ;
  2. lorsque les parents ont fait part, dans un courrier au chef d’établissement, de leur décision de retirer l’enfant de l’établissement ;
  3. lorsque l’élève n’est pas présent à la rentrée scolaire, sans justification aucune.

        Si les parents ont un comportement marquant le refus d’adhérer aux différents projets et règlements repris ci-dessus, le Pouvoir Organisateur se réserve le droit de refuser la réinscription de l’élève, l’année scolaire suivante, et cela, dans le respect de la procédure légale.

5 La vie au quotidien

5.1- L’organisation scolaire

Sur le chemin de l’école, à l’aller comme au retour, votre enfant se rendra là où il doit aller en empruntant le chemin le plus court.

Il ne restera jamais à l’extérieur pour attendre le début des cours.

5.1.1- Heures d’ouverture et fermeture :

        Le matin, accès à la garderie à partir de 6h50 ; le soir, fermeture de la garderie à 18h00

         L’école n’ouvre ses portes qu’a partir de 8h15’, tout élève se présentant avant 8h15’ est tenu de se présenter à l'accueil extrascolaire. Lesparents en supporteront les frais.

Pour des raisons de sécurité, les parents sont priés de les y conduire.

L’accès aux cours de récréation est interdit hors temps scolaire.

5.1.2- La journée :

        Les cours sont assurés selon l’horaire suivant :

  • le matin : de 8h30 à 12h15
  • l’après-midi : de 13h30 à 15h25 (sauf le mardi qui se termine à 14h20)

Durant les heures de cours, l’accès aux bâtiments scolaires est interdit aux parents sauf motif valable (rendez-vous,…)

        Tous les déplacements d’élèves se font en ordre et dans le calme, tant pour les sorties à 12h15, 14h20 et 15h25 que pour les entrées en école (matin, après-midi et récréations). A la sortie des classes, un flottement de quelques minutes est possible, le temps que les enfants aient rejoint leur rang.

Les enfants qui dînent à la maison ne peuvent rentrer à l’école avant 13h15. Les parents sont priés de les déposer à l’entrée de l’école et de ne pas rester sur la cour. La surveillance étant une responsabilité de l’équipe éducative.

Les surveillances des récréations et des repas sont assurées par tournante par du personnel sous contrat A.L.E. et des titulaires de classe.

        Le dîner se prend à l’école ou à la maison. Il est strictement interdit de quitter l’école pour l’enfant qui possède son repas ; de même, nul ne peut quitter l’école pour se rendre à la friterie ou à la sandwicherie.

     Les activités extrascolaires sont communiquées aux parents par affichage, par circulaire ou par mot au journal de classe.

 

5.1.3-Accès de l’école aux parents :

Au niveau maternel

        Nous prions les parents d’attendre à l’extérieur de la cour de récréation pour reprendre leur enfant.

Au niveau primaire

        Il est instamment demandé aux parents de ne pas accompagner leur enfant dans les couloirs et lors de l’entrée en classe.  A la fin des cours, les parents attendent leur(s) enfant(s) devant l’école et pas dans le patio.

        Nous maintenons notre souci de sortir les enfants rangés et prions donc les parents de ne pas encombrer le hall et de laisser priorité absolue aux rangs.

5.2- Le sens de la vie en commun

        Nous faisons nôtres ces quelques principes auxquels nous sensibiliserons les élèves, dans le cadre du respect de soi-même et de l’autre élève, de la direction, des enseignants :

  • respect de l’ordre et du calme dans les rangs, en classe ;

 

  • propreté : les cahiers, les bancs, les locaux scolaires, les locaux sanitaires, la  cour ;
  • langage poli et correct ;
  • respect du matériel scolaire ;
  • respect des vêtements et du matériel des compagnons ;
  • tenue vestimentaire correcte et décente exigée ; le port du training sera réservé au cours d’éducation physique ;
  • interdit : port de la boucle d’oreille pour les garçons, piercing, tatouages, maquillage, tenue vestimentaire fantaisiste,…

Tout cas particulier sera laissé à l’appréciation de la direction !

        Il est interdit d’emporter à l’école les objets suivants : armes ou tout objet pouvant servir à cette fin, walkman, discman, GSM, jeux électroniques…

        Toute dégradation volontaire sera portée à charge des parents de l’enfant responsable (vêtements déchirés, lunettes, carreaux cassés…)

        Tout conflit vécu à l’école reste un problème d’école.  C’est donc à l’école qu’incombe le devoir  de l’assumer (direction et enseignants). Nous invitons cependant les parents à venir nous en informer.

        Tout conflit extérieur à l’école reste extérieur à l’école.

5.3- Les assurances

        Tout accident, quelle qu’en soit la nature, dont est victime un élève dans le cadre de l’activité scolaire, doit être signalé, dans les meilleurs délais, à l’école, auprès de la direction ou d’un enseignant.

        Le Pouvoir Organisateur a souscrit une assurance responsabilité civile qui couvre des dommages corporels ou matériels causés à des tiers par un des assurés dans le cadre de l’activité scolaire. Y sont assurés : le Pouvoir Organisateur, la direction, les membres du personnel, les élèves, les parents, tuteurs ou personnes ayant la garde de l’enfant.

        L’assurance « accidents » couvre les accidents corporels survenus à l’assuré, dans la limite des montants prévus dans le contrat.

       

En outre, l’établissement est aussi couvert en responsabilité civile objective en cas d’incendie et/ou d’explosion.

6 Des contraintes de l’éducation

6.1- Les sanctions

        Il existe deux types de sanctions : les mesures d’ordre et les mesures disciplinaires.

        Les mesures d’ordre sont par ordre croissant : la réprimande, des travaux supplémentaires, la retenue, l’exclusion temporaire d’un cours, des travaux d’utilité publique dans l’école, la non-participation à des activités de type culturel (excursion, classes de dépaysement,…)

        Les mesures disciplinaires sont par ordre croissant : la suspension de courte durée (1 jour), la suspension de longue durée (3 jours) et le renvoi définitif.

           L’exclusion provisoire d’un établissement (prononcée par la communauté éducative et le Pouvoir Organisateur) ou d’un cours (prononcée par la direction et le titulaire de classe) ne peut, dans le courant d’une même année scolaire, excéder 12 demi-journées. A la demande du chef d’établissement, le ministre peut déroger à l’alinéa 2 dans des circonstances exceptionnelles.

6.2- L’exclusion définitive

        Seront notamment considérés comme motifs conduisant à l’exclusion définitive les points suivants :

  • coups et blessures volontaires ;
  • le fait d’exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel une pression psychologique insupportable par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation

         Un élève régulièrement inscrit dans un établissement d’enseignement subventionné ne peut en être exclu définitivement que si les faits dont il s’est rendu coupable portent atteinte à l’intégrité physique, psychologique ou morale d’un membre du personnel ou d’un élève, compromettent l’organisation ou la bonne marche de l’établissement ou lui font subir un préjudice matériel ou moral grave.

        Les sanctions d’exclusion définitive et de refus de réinscription sont prononcées par le délégué du Pouvoir Organisateur (par le chef d’établissement), conformément à la procédure légale.

        Préalablement à toute exclusion définitive ou en cas de refus de réinscription, le chef d’établissement convoquera l’élève et ses parents ou la personne responsable, par lettre recommandée avec accusé de réception. Cette audition a lieu au plus tôt le 4e jour ouvrable qui suit la notification de la convocation envoyée par recommandé.

        La convocation  reprend les griefs formulés à l’encontre de l’élève et indique les possibilités d’accès au dossier disciplinaire.

        Lors de l’entretien, les parents ou la personne responsable peuvent se faire assister par un conseil.

        Si les parents ou la personne responsable ne donnent pas de suite à la convocation, un procès-verbal de carence est établi et la     procédure disciplinaire peut suivre normalement son cours.

        Préalablement à toute exclusion définitive, le chef d’établissement prend l’avis du corps enseignant  ainsi que celui du Centre PMS, chargé de la guidance.

        L’exclusion définitive dûment motivée est prononcée par le Pouvoir Organisateur (ou son délégué) et est signifiée par recommandé avec accusé de réception, aux parents ou à la personne responsable.

        La lettre recommandée fera mention de la possibilité de recours contre la décision du chef d’établissement, si celui-ci est délégué par le Pouvoir Organisateur en matière d’exclusion. La lettre recommandée sort ses effets le troisième jour ouvrable qui suit la date de son expédition.

     Les parents, ou la personne responsable, disposent d’un droit de recours à l’encontre de la décision prononcée par le délégué du Pouvoir Organisateur, devant le Conseil d’administration du Pouvoir Organisateur.

       

 

Sous peine de nullité, ce recours sera introduit par lettre recommandée adressée au Pouvoir Organisateur dans les 10 jours ouvrables qui suivent la notification de la décision d’exclusion définitive. Le recours n’est pas suspensif de l’application de la sanction.

        Si la gravité des faits le justifie, le chef d’établissement peut décider d’écarter l’élève provisoirement de l’établissement pendant  la  durée  de  la  procédure  d’exclusion définitive. Cette mesure d’écartement provisoire est confirmée aux parents de l’élève mineur dans la lettre de convocation.

        Le refus de réinscription l’année scolaire suivante est traité comme une exclusion définitive.

Toute exclusion définitiveprononcée dans une des  autres écoles dépendant du même Pouvoir Organisateur sera  d’application dans notre école !